Le grand voyage du petit Dixou


Aller au contenu

La mousaillone

PRÉSENTATION





Sylvie
« La moussaillone »

Née en mai 1963 à Saint-Élie-de-Caxton au Québec. Bébé d'une famille de 3 enfants, elle a grandi dans son village, entourée de lacs et de forêt. La Nature, son «Dehors» comme elle l'appelle, est son inspiration. Très jeune, elle bâtissait des camps dans le bois, elle partait au lac se baigner pour la journée, faire du canot, pêcher. Voilà comment lui est venu son goût pour l'aventure et les expéditions.

Son entregent, elle l'a façonné en travaillant à l'épicerie de ses parents toute sa jeunesse.

Très jeune, elle rencontre Denis, son chum, son mari, son complice, le capitaine de ses rêves.

Après des études en psychologie, la vie l’a conduite à la Caisse populaire de Saint-Élie-de-Caxton, aujourd’hui l’un des 12 centres de services de la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie, où elle travaille encore à ce jour. Desjardins, une institution financière aux valeurs coopératives fondée par Alphonse Desjardins, rejoint celles de Sylvie. En plus d'y gagner sa vie, ce travail lui apporte dépassement et valorisation. Après avoir occupé plusieurs postes reliés à la finance, la voilà aux communications, toujours à la Caisse. C'est bien elle, changement de cap, virage à 90 degrés.

Une autre facette de Sylvie elle est massothérapeute. Eh oui, c'est le moyen qu'elle a trouvé pour se relaxer et entrer dans son monde intérieur pour ainsi combler son désir de faire du bien aux autres.

Sylvie est une fille qui mord dans la vie, c'est le genre de femme qui ne regarde pas passer le bateau, elle est plutôt à la barre du bateau. Pour elle, la vie c'est d'être vivant au quotidien.

Pendant que son chum apprend les rudiments de la voile, elle fait du vélo, une passion qui roule depuis bien des années pour elle. Le soir, elle le rejoint au voilier pour l'apéro de 16 h et partage la vie à bord. C’est comme ça qu'elle apprivoise la voile.

Comme elle carbure au défi, c'est au retour de sa traversée du Canada en vélo qu'elle se met en tête de partir avec son chum la prochaine fois, pour casser le quotidien du couple. Elle réussi à le convaincre de prendre un congé différé de six mois en 2006. Que feront-ils? Ils ne le savent pas vraiment. Apprendre l'anglais est au programme. De fil en aiguille, le goût de l'aventure de Sylvie et la passion pour la voile de Denis s'unissent pour le premier voyage en mer avec
Dixou en 2005-2006.

Pour cette nouvelle aventure, Sylvie doit gravir les échelons. De simple passagère, par sa détermination elle passe les grades de mousse de nombril, mousse de crevette, moussaillon, pour atteindre le grade d'équipière. Plusieurs formations théoriques et beaucoup de pratique sont requises pour cette nouvelle expérience. Pour elle, la mise en pratique de la théorie est très importante, l'apprentissage terrain est le meilleur gage de réussite. Disons que son sens de l'organisation et de la planification ainsi que sa persévérance l’aident à réaliser ses défis.

Sa passion pour la vie, sa grande sociabilité et son respect envers autrui lui attirent des amis partout où elle passe. Ne soyez donc pas surpris de connaître une personne qui connaît Sylvie quelque part sur la terre ou sur la mer!

En somme, cette femme, ne respire que si elle est en harmonie avec son intérieur.


Revenir au contenu | Revenir au menu