Le grand voyage du petit Dixou


Aller au contenu

Mai 2011

RÉCITS





Mai 2011 ,
Le retour...





Jour 206, soleil nuages 15C
1er mai 2011,
En mer et arrivée à New York

Effectivement, la nuit a été bonne pour moi car le Capitaine a pris plusieurs de mes heures de garde cette nuit. Denis reprend son sommeil en avant-midi, pendant que moi je suis à mon poste. En mer, notre couple devient des coéquipiers mettant leurs forces à contribution pour amener Dixou à destination.

Pendant que Denis fait dodo, seul à la barre, j'immortalise par une photo, le dernier levée de soleil en mer. Un moment intense pour moi !

Je donne 90 degré sur bâbord, et nous entrons à New York. Une impression de déjà vu : Le port qui fourmille, les bateaux taxis nous passe tous les bords, les hélicoptères juste au dessus de notre tête, la Liberté, elle, qui est toujours à son poste.

La grande différence pour notre retour, c'est la marée et le courant que nous avons dans le nez. En s'additionnant, Dixou lutte contre trois nœuds ce qui lui donne une vitesse de 2.8 nœuds sur le fond. Alors, nous avons tout notre temps pour regarder le décor. Et là, je vois plusieurs vélos dans la rue. Bien sûr, aujourd'hui c'est le Five Boro Bike Tour, une randonné de 70 km à travers les rues de la ville. Comme j'aimerais avoir mon vélo.

Après une forte négociation, je réussis à nous faire un arrêt dans la métropole. Je l'ai appelé : 4 heures chrono à New York.

Nous prenons un mooring à la marina de la 79ième. En un temps record, l'annexe est à l'eau avec son moteur et nous posons les pieds à New York à 18 heures. Marcher est tellement agréable, surtout après trois jours en mer.

Nos personnalités nous amènent à central Park et qui dit Central Park dit John Lennon. Le Grand John Lennon. Imagine ! C'est comme s'il y était encore.


Jour 207, soleil nuages, 15C
2 mai 2011,
De New York au mille 146 à Mariners Harbor au mille 77, Highland

Après 3 jours de navigation et la soirée à visiter New York, dès que nous avons posé la tête sur l'oreiller nous étions déjà dans les bras de Murphy. Au matin, nous larguons la mooring à 7h00 et saluons du regard la grande métropole Américaine.

Avec toute l'eau salée des derniers jours, Denis se transforme en laveur de vitre à mon grand plaisir. La navigation est facile. Toutes les heures, prenons chacun notre tour à la barre.

Le décor est magnifique, les couleurs du printemps sont là; du vert pomme des feuillus en passant par le blanc et le rose des pommetiers, apportant avec ça, une odeur de chez nous et aussi, pour Denis et moi, une froideur que notre corps avait oublié.

Nous arrivons en fin d'après-midi à la destination du jour. Juste à temps pour une grande marche dans le village de Highland avec ses très belles maisons d'époques.

Demain, nos amis Lise et Pierre arriveront à Catskill, nous avons bien hâte de voir leurs binettes.


Jour 208, nuages 13C
3 mai 2011,
De Highland, Mariners Harbor au mille 77 à Catskill au mille 41

La nuit dernière, nous n'étions pas seuls. Le train était bien présent. Toutes les heures, il nous saluait en passant... Bon cela nous remet dans le bain, car nous habitons en bordure d'une voie ferrée.

Nous partons avec la marée favorable et ainsi Dixou nous pousse vers le Nord à plus de 7 nœuds. La journée aujourd'hui demande plus d'attention car beaucoup de débris flottent sur l'eau. De gros troncs d'arbres, des portions de quai, des 45 gallons en plastique etc. Une journée que j'ai nommée ''Slalom Géant''. La vigilance est de mise !

Nous arrivons à Catskill vers 16h00. Un endroit connu pour nous car c'est ici, en octobre dernier que Dixou avait été remâté pour débuter son grand voyage. Il en a coulé de l'eau sous l'étrave de Dixou depuis... Flash back ...

À la marina, nous apprenons que l'état de la montée des eaux s'est aggravée les derniers jours. Au Québec, la rivière Richelieu déborde, le Lac Champlain est 4 pieds au dessus de la normal. Les écluses ouvriront seulement le 23 mai et peut être même en juin. Bon nous ne pouvons rien faire de plus qu'attendre les prochains développements.

En soirée, c'est avec une grande joie et beaucoup de bonheur que nous serrons dans nos bras nos amis Lise et Pierre qui arrivent pour quelques jours. Toute cette amitié se vie en placotant autour d'une bonne bouteille accompagné d'un bon spaghetti maison.


Jour 209, nuages et pluie, 11C
4 mai 2011,
Catskill

Petit déjeuner à bord avec nos amis. Il fait froid et la pluie humidifie le tout encore plus.
Plan B pour nous les filles, qui décidons d'aller magasiner pendant que Pierre et Denis se trouve des jobs de gars à faire au bateau. Changement d'huile à moteur, changement d'huile à transmission etc.

En fin d'après midi, nous nous retrouvons tous à la même table. Une autre belle soirée à refaire le monde en compagnie de personnes que nous aimons beaucoup.


Jour 210, Soleil 15 C
5 mai 2011,
Catskill

À 9h30, Dixou est à son rendez-vous pour baisser son mât. La navigation des prochains jours, nous oblige à faire cette délicate opération pour permettre à Dixou de passer sous les ponts.

Sous la direction du master et aidé de Pierre, Denis est en confiance pour la descente du mât. Moi je demeure disponible pour les demandes de dernières minutes.

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire et nous célébrons en vélo. Eh oui, Pierre et Lise ont apporté mon vélo. Quel beau cadeau! Nous partons pour un petit 25 km, question de se faire les mollets. Disons que les sept derniers mois ont été, pour moi, assez passif coté mollets et aussi coté cardio.

Comme j'aime me retrouver avec vous pour rouler à vélo et comme j'aime la sensation du vent dans ma figure et des odeurs printanières plein mon nez. Merci encore, Lise et Pierre pour ce beau cadeau; mon vélo bien sûr et surtout votre présence qui m'accompagne pour mes premiers kilomètres de la saison. Ces moments sont gravés dans mon cœur.

En fin de soirée, juste avant d'aller dormir, je suis à nouveau comblée de bonheur. Je prends les messages courriels. Plusieurs parents et amis m'ont écris et leurs beaux mots sont des cadeaux précieux pour moi. Je suis choyée par tant d'Amour.

Merci la Vie !



Jour 211, soleil 14C
6 mai 2011,
De Catskill au mille 41 à Castleton au mille 16

Le beau temps est là et vers 10h00 nous partons Lise et moi à vélo pour Castleton. Pierre se rendra avec la van et prendra son vélo pour venir à notre rencontre. Denis lui, nous rejoindra avec Dixou en navigant seul pour les 30 milles nautiques. Comme ça, tout le monde est heureux.

En fin d'après-midi, nos amis retournent au Québec laissant un grand vide dans mon coeur. Nous nous reverrons très bientôt.

Ici à Castleton, nous retrouvons les Mathurins II. Robert et Philippe nous donne les dernières nouvelles sur le niveau d'eau et de l'ouverture des écluses. Aucune amélioration depuis deux jours. De plus, nous apprenons qu'il est impossible de laisser Dixou à une mooring sans surveillance.

Et bien, je ne pensais pas faire un retour de voyage comme celui-là. Après avoir parcourue 3500 milles nautiques, après avoir navigué plusieurs jours et nuit en mer, nous sommes bloqués à 140 milles nautiques de notre arrivée. Qui aurait dit ? Une fois de plus, je peux dire qu'une arrivée n'est pas arrivée tant que nous ne sommes pas vraiment arrivée. En ce moment, je me sens '' prisonnière '' de la Hudson.

La boîte à solution est sortie ...

La nuit porte conseil.



Jour 212, Soleil 12C
7 mai 2011,
Castleton

L'avant-midi est consacré aux travaux à bord et en après-midi, nous allons Denis et moi faire un tour de vélo. Toute la journée, notre esprit est à la recherche de la meilleure solution pour notre retour au Québec. Un plan B se dessine.

Les trains sont bien présents. Ils en passent régulièrement et très souvent.

Je l'ai toujours dit, Dixou est un voilier pour le Sud ou du moins pour la belle et chaude température. Ce qui n'est pas la cas depuis quelques jours. Le froid nous oblige à habiter à l'intérieur toute la journée. Nous ne pouvons plus manger à l'extérieur dans le cockpit. La nuit, avec les 3 degrés Celcius, Dixou grelotte et nous aussi. Le linge et les serviettes sont froids et humides et nous devons les étendre à l'intérieur. Alors notre habitacle dans ses conditions est plutôt petit et encombré.


Jour 213, soleil nusages 13C
8 mai 2011,
Castleton

Comme notre voyage tire à la fin, nous avons commencé à faire le grand ménage du printemps à Dixou. Moi je m'occupe de l'intérieur et Denis de la rouille à l'extérieur. Tout le stainless est à polir, c'est une vraie job de moine !

À travers les travaux, je prends le temps de faire une sortie de vélo l'avant-midi et l'après-midi. Denis m'accompagne cette après-midi pour visiter Albany. Nous sommes surpris par sa grandeur et son architecture. Un petit latté pour agrémenter la randonnée. Et nous revenons juste à temps pour l'apéro avec Robert à bord du voilier Mathurin II.

Nous passons la soirée à parfaire notre plan du retour. Alors voici la situation à ce jour. La route qui nous conduit au Lac Champlain doit passer par les écluses du Canal Champlain et à cause des eaux qui sont trop hautes les écluses sont fermées jusqu'au 23 mai. Comme Denis commence à travailler le 23 mai, et que nous voulons arriver quelques jours avant pour visiter la famille et les amis. Nous avons pris la décision de trouver une marina bien à l'abri pour Dixou et revenir au Québec en train. Lorsque les écluses ouvriront, nous reviendrons, par les fins de semaine, chercher Dixou pour le ramener à sa mooring au Lac Champlain. Ça y est, nous avons statué, c'est
décidé.


Jour 214, soleil 14C
9 mai 2011,
De Castleton

À plusieurs reprises dans ma vie, j'ai pu constater que la prise d'une décision fait en sorte que tous les astres s'enlignent pour passer à l'action. Et ce matin, une fois de plus, je le constate.

En effet, ce matin, à la prise des courriels, nous nous considérons tellement choyés. Oui choyés de recevoir tant d'appuie et de suggestions de nos amis. C'est l'abondance de solutions. Merci, merci, merci. Si bien que nous ne voulons pas froisser personnes en ne prenant pas leurs offres.

Le plan B et devenu un plan C : Guy et Josée du Cata Gusto DeL Mar, nous suggère une marina sécuritaire et abordable plus au Sud, Yvon et Nicole du Québec proposent de venir nous chercher avec notre van et la cerise sur le Sunday, Guy et Marcelle, nos mentors de voile, nous offre de venir chercher Dixou quand les écluses ouvriront pour l'amener au Lac Champlain.

En une heure, Dixou est en route vers sont abris des prochaines semaines. Le capitaine est tellement heureux du dénouement et la moussaillonne s'imprègne de tout ce bonheur à bord.

Nous vivons les dernières heures de notre périple. Certes dans des circonstances différentes de ce que nous avions imaginé. Le mot de la fin approche. Je me demande comment je vais écrire la fin ? Comment je vais écrire la conclusion de ces 215 jours de voyage ? Et je me dis tout bas à l'oreille " Laisse les mots venir ma Sylvie, laisse monter les émotions ma Sylvie "



Jour 215
10 mai 2011,
Castleton

Dixou est présentement au quai, avec d'autres bateaux Québécois, donc le catamaran
Gusto Del Mar. Ici, l'eau à marée haute, recouvre une partie du sol avec la crue de eaux du nord.

Notre tête, elle est déjà à terre à organiser notre arrivée à la maison. Mais ma maison, c'est ici à bord de Dixou !

Denis prend quelques heures pour classer tous les vidéos qu'il a prises durant le voyage. Il se laisse tenter par la visualisation. Il constate qu'il aura beaucoup de matériel pour le film qu'il veut faire. Des heures de plaisir mon Denis ! Bonne réalisation. Un jour, il aimerait bien présenter son film et ainsi donner le goût de l'aventure et du dépassement.



Revenir au contenu | Revenir au menu